Maladie de Parkinson

Vivre avec la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique dégénérative, les neurones dopaminergiques situés dans la substance noire du cerveau sont touchés, ils dégénèrent et disparaissent progressivement.

Les traitements actuels permettent de contrôler les symptômes moteurs liés à la maladie, ils sont par contre sans effet sur les autres signes et sur la progression de la maladie.

Les chercheurs développent des stratégies visant à enrayer cette progression et à repérer les patients à risque afin de leur administrer dès que possible ce type de traitement.

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente en France, après la maladie d’Alzheimer. Elle constitue une cause majeure de handicap chez le sujet âgé.

Très rare avant 45 ans, elle concerne 1 % des plus de 65 ans et possède un pic autour de 70 ans. Il y a environ en France 8 000 nouveaux cas qui se déclarent chaque année et plus de 100 000 personnes touchées par la maladie (INSERM).

Le premier critère pour poser le diagnostic est la présence de deux au moins des trois symptômes majeurs de la maladie :

  • lenteur dans les mouvements, difficulté à les initier
  • rigidité, tension excessive des muscles
  • tremblement aux repos (main, poignet..)

À ce jour, les causes de la maladie restent inconnues.

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont droit, du fait de leur handicap, à certaines aides financières:

En savoir plus

 Delphine Pinet, gérante de SENOLIA