Aide à domicile

Incroyables inégalités de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie

Ce mois-ci deux travaux sont venus conforter une réalité qui semble pourtant incroyable. Le rapport public annuel de la Cour des comptes estime que les aides individuelles continuent de connaître de grandes disparités territoriales, les écarts moyens de l’APA  (l’allocation Personnalisée d’Autonomie) peuvent varier du simple au double d’un département à l’autre. De son côté, le premier baromètre thématique Handeo’scope, suite à une enquête auprès des départements, indique que les tarifs horaires APA fixés par les conseils départementaux varient de 15,25 € à 28,58 € de l’heure, ce qui signifie qu’une personne âgée selon son département n’a tout simplement pas les mêmes droits.

Nous pourrions imaginer qu’il deviendrait utile de connaître les tarifs de l’APA fixés par les départements afin de bien choisir son lieu d’habitation lorsque l’on devient dépendant. Cette situation est en totale décorrélation avec le principe d’égalité. C’est comme si un allocataire du RSA touchait une somme différente d’un département à l’autre, cela ne serait jamais accepté.

Pour y remédier il faudrait tout d’abord fixer un tarif national  minimal pour l’APA et mettre en place un cadre réglementaire équitable, impulsé par une volonté politique, afin de corriger ce déséquilibre.

Les travaux de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) relatifs à l’allocation de ressources des services d’aide à domicile apportent un complément d’information.

En savoir plus

Delphine PINET gérante de SENOLIA